2016, record de température

Les températures mondiales continuent de s’inscrire dans un réchauffement général

En matière de record de chaleur, 2016 n’a pas dérogé à la règle et renforce l’idée selon laquelle l’écart devient la norme.

Selon l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), l’année 2016 restera dans les annales.
« La hausse de la température par rapport à l’époque préindustrielle atteint, chose remarquable, 1,1 °C, soit 0,06 °C de plus que le record précédent établi en 2015. » souligne le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas. Les températures mondiales continuent de s’inscrire dans un réchauffement général dont le rythme oscille entre 0,1 et 0,2 °C par décennie.

Florilèges des faits climatiques remarquables en 2016 :
  • L’étendue estivale en 2016 de la banquise arctique n’a jamais été aussi basse
  • La concentration en CO2 n’a jamais été aussi élevée. Nous ne sommes jamais descendus en dessous du seuil des 400 ppm dépassé en 2015.
  • Les températures océaniques n’ont jamais été aussi élevées avec pour conséquence un fort blanchissement et mortalité des coraux et une élévation du niveau des mers du globe
  • L’été 2017 a été le plus chaud jamais enregistré à Sydney en Australie et un record absolu de température a été atteint à Mitribat (Koweit), avec 54 °C.
  • Le puissant El Niño de 2016, en partie responsable de ces records de températures, a aussi fait monter brusquement le niveau moyen des mers de 1,5 centimètre entre novembre 2014 et février 2016 soit quatre à cinq années de hausse moyenne en moins de seize mois.
  • De graves sécheresses ont plongé des millions de personnes dans l’insécurité alimentaire en Afrique orientale et australe et en Amérique centrale. L’ouragan Matthew, 1ère tempête de catégorie 4 à balayer Haïti depuis 1963, a durement touché la population. Enfin, des inondations de grande ampleur ont frappé l’est et le sud de l’Asie.

La tendance 2017 ne semble pas nous extraire de la trajectoire sur laquelle nous sommes dangereusement engagés. Et ce ne sont pas les torpillages par décrets interposés de M. Trump en matière de politique américaine de lutte contre le réchauffement climatique qui devraient arranger les choses.

La solidarité avec les populations les plus vulnérables de la planète, et les plus engagés localement, est plus que jamais indispensable.

Sources :
> Nombreux records pulvérisés en 2016 dans le domaine du climat, avec des conséquences planétaires
> La planète entre en territoire inconnu