Tourisme et Climat

Le tourisme, un catalyseur de changement positif

Les Nations-Unies ont déclaré 2017 « Année internationale du tourisme durable pour le développement ». Les actions menées tout au long de cette année permettront de sensibiliser les décideurs et le grand public à la contribution du tourisme durable au développement et à mobiliser toutes les parties prenantes.

Dans le contexte des Objectifs de Développement Durable (ODD), cette année internationale doit encourager le passage à des politiques, à des pratiques commerciales et à un comportement du consommateur allant dans le sens d’un tourisme plus durable.

Concrètement le tourisme durable contribue aux ODD suivants :
pas de pauvreté travail decent croissance economique changements climatiques paix justice institutions efficaces

Ajoutons à ces contributions le partage de valeurs culturelles, la mise en œuvre de la diversité et la promotion du patrimoine.

Qu’est ce le tourisme durable ?

Le tourisme durable est une déclinaison des principes du développement durable dans le champ des activités touristiques. Le respect de l’environnement, la cohésion sociale, et l’économie responsable doivent être appliqués à l’échelle du transport, de l’hébergement, de l’animation et plus généralement de l’ensemble des métiers de l’accueil et des voyages. En 60 ans, le nombre de personnes ayant traversé une frontière pour leurs vacances a été multiplié par 40, passant de 25 millions en 1950 à plus d’un milliard par an depuis 2012.

ATR : présentation et action en 2017

ATR est une association qui fédère depuis 2004 les opérateurs de voyage engagés dans le développement durable. Ces entreprises, issues au départ du tourisme d’aventure, ne se contentent pas d’agir pour un tourisme responsable. Elles en font la démonstration en s’appuyant sur un référentiel de certification mis en place en 2006 avec l’AFNOR puis mis à jour en 2014 avec ECOCERT. Chaque année des auditeurs vérifient le respect des 16 critères exigés par le label.

label ATR

Ils sont déclinés en trois axes : la transparence avec les clients, le partenariat avec les prestataires et la cohérence avec les équipes. À ce jour, 20 entreprises sont membres de l’association, dont 7 labellisées et 7 en cours de labellisation.

Partant de l’idée qu’il n’y a pas de mauvais voyageurs mais des voyageurs mal informés, ATR fait la promotion des conseils issus de la Charte éthique du voyageur, un document de sensibilisation transmis systématiquement par les membres de l’association à leurs clients.

La lutte contre le changement climatique est une des priorités d’ATR : le voyage peut être climato-compatible ! En 2017, ATR est donc naturellement devenu Amie de la Solidarité Climatique. Cette cause qui amène à réduire les émissions de gaz à effet de serre des pays industrialisés et accompagner les populations des pays les moins avancés dans un développement socio-économique bas-carbone, résonne particulièrement chez ATR.annee internationale tourisme durable developpement 2017

Le 2 juin prochain à l’occasion de la Journée mondiale pour un tourisme responsable, de nombreuses actions seront dévoilées.

 

Plus d’infos :
ATR est Ami de la Solidarité climatique